Nos adresses:
Besoin de renseignements

Follow us:

  • White Facebook Icon
  • White TripAdvisor Icon
  • White Pinterest Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon

©2016 par AUDOJO 514 240-6056

AUDOJO

8108, rue Jean Brillon

Montréal, Qc  H8N 2J5

Courriel: info@audojo.ca  

Tél. 514 394-0412

 

LLD

1555, rue Rancourt

LaSalle, Qc  H8N 1R7

 

NDSC

140 - 9ième Avenue

Lasalle, Qc   H8P 2N9

TAI-CHI

Il existe plusieurs styles de tai-chi et plusieurs variations à l’intérieur de chacun d’eux.

 

Certaines écoles visent surtout la prise de conscience de soi par une approche intérieure, tandis que d’autres favorisent les techniques de combat. La plupart des écoles ont toutefois abandonné leur intention martiale au profit du développement de la souplesse et de l'éveil du Qi.

Le nombre de mouvements dans un enchaînement complet varie de 24 à 48, et peut même atteindre 108, ce qui correspond à la forme originale du tai-chi. Il est cependant plutôt rare de trouver des maîtres qui enseignent selon les règles anciennes. La plupart ont réduit le nombre de figures afin de rendre l’entraînement plus accessible. Aucun organisme officiel ne réglemente l’enseignement du tai-chi en Occident. Bien qu’il existe des associations (voir Sites d’intérêt) qui veillent à transmettre l’enseignement des différents styles selon les règles de la tradition, de nouvelles techniques adaptées à la modernité continuent d’émerger.

 

Les principaux styles
En Chine, on reconnaît 5 grandes écoles, dont voici les 3 plus importantes.

L’école Chen.

Cette école, qui est la plus proche des techniques de défense traditionnelles, est très présente en Chine, contrairement à l’Occident où elle est encore méconnue. Elle a été fondée au début du XVIIe siècle par Chen Wan Ting, un militaire. Les mouvements combinent une force explosive qui vient de l’intérieur et qui rappelle le tonnerre, à un style extrêmement fluide, souple et mouvant.

L’école Yang.

Elle est issue de l’école Chen et est la plus populaire en Occident. Son créateur Yang Lu Chan (1789-1872) a mis au point des mouvements beaucoup plus amples que ceux de l’école Chen.

L’école Wu.

Elle est également peu connue en Occident. Wu Jian Quan (1870-1942), son créateur, a enseigné la technique à l’École militaire, puis à la Grande école d’éducation physique de Pékin. Son programme d’entraînement comporte des mouvements plus serrés et nécessite d’adopter un angle oblique tandis que les styles Chen et Yang se pratiquent le tronc droit.

 

 

Source: Passeportsante.net

http://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=tai-ji-quan-th-le-tai-chi-en-pratique

STYLE